Le Crowspeaking est un outil performant pour provoquer un rayonnement immense de votre produit, service ou cause. Mais pour garantir sa réussite, encore faut-il faire connaître votre campagne participative. Et pour cela, les influenceurs sont vos meilleurs alliés. On vous explique pourquoi, en 4 raisons phares.

Qu’est-ce que le Crowdspeaking ?

Vous connaissez sûrement déjà le Crowdfunding, ou financement participatif, qui permet de lever des fonds auprès des internautes pour financer un projet, via des plateformes comme Indiegogo, Kickstarter, le français KissKissBankBank ou encore Ulule. Avec le Crowdspeaking (la communication participative ?), pas de fonds levés : les internautes qui croient au projet sont invités à le partager sur les réseaux sociaux.

Comment réussir votre crowdfunding grâce aux influenceurs marketing ?

Le message est d’autant plus amplifié que tous les partages sont déverrouillés au même moment. Ainsi, par exemple, les 500 internautes ayant accepté de soutenir le projet publient automatiquement le même message simultanément sur Facebook ou Twitter. Le hashtag qui accompagne normalement la publication devient alors viral et le cercle vertueux peut s’enclencher.

Le phénomène du Crowdspeaking est nouveau et son décollage est très progressif. La plateforme Thunderclap fut précurseur et leader incontesté pendant un temps mais a disparu. Ses successeurs s’appellent Headtalker ou encore Nouncy. De nouvelles alternatives françaises se font encore attendre en revanche.

Le Crowdspeaking est particulièrement adapté aux ONG, puisque les internautes sont alors prêts à relayer des bonnes causes gratuitement. Mais son potentiel dépasse ce seul secteur.

1- Produire un complément d’information à la campagne

Votre réussite dépendra de votre capacité à présenter votre projet de manière engageante. Mais les internautes sont prompts à chercher des sources d’information complémentaires. Les influenceurs, en particulier les blogueurs, sont de véritables journalistes en herbe. Ils sauront présenter votre projet sous un angle nouveau, correspondant à leur ligne éditoriale. Ils assureront ainsi que cet angle est attirant pour leur audience, et que le contenu utilise les arguments qui font mouche.

Un blogueur présentera votre projet sous un angle original. (Crédit photo : Headway on Unsplash)

2- Donner l’impulsion à la campagne pour son lancement

Le plus dur dans une campagne participative, c’est le début : votre compteur de soutiens est au plus bas, et cela crée un effet vicieux. Pourquoi soutenir un projet qui a l’air mort-né ? Pour éviter ce mauvais scénario, il faut créer un effet blast dès le lancement.

Le plus intelligent serait donc de recourir à des influenceurs pour démultiplier la portée de votre annonce de lancement. Il n’est pas conseillé d’avoir recours à un seul macro-influenceur. Ayez plutôt recours à un pool de micro-influenceurs issus de réseaux variés, afin de toucher une population large et diversifiée. Par exemple, un pool performant pourrait comprendre un YouTubeur, un Instagrammeur, et un blogueur influent que vous aurez approché via une plateforme de mise en relation.

3- Communiquer sur les médias où se trouvent l’audience

Si vous avez une communauté existante, c’est une première audience à mobiliser via vos canaux habituels… Mais ce n’est probablement pas suffisant. Pour être efficace, une campagne de crowdspeaking doit atteindre un grand volume. Alors comment atteindre cette masse invisible ?

Il est possible de recourir à des plateformes de publicité : cela vous coûtera cher, mais vous profiterez de ciblages démographiques précis. Pratique, si tant est que vous ayez une idée précise du profil de vos futurs participants ! Sinon, l’approche affinitaire doit prévaloir. Par exemple, si votre projet a une dimension écologique, alors repérez les réseaux où ce sujet est débattu (typiquement ici les blogs et Twitter) et rapprochez-vous des influenceurs correspondants.

Marketing d’Influence & SEO en 2019 : faites un bond qualitatif !

4- Poursuivre la promotion de la marque après la campagne (SEO)

L’effet d’une opération de Marketing d’Influence est sensible sur la durée. N’importe quel partenariat avec un influenceur sur les réseaux sociaux devrait prévoir plusieurs publications réparties dans le temps, sans quoi le soutien aura l’air anecdotique. Côté blogueurs, un article sponsorisé est non seulement un boost de notoriété au moment de sa diffusion, mais c’est aussi un outil SEO performant sur la durée, à la condition qu’il incorpore un précieux backlink vers votre page officielle.

Les backlinks permettent à Google d’évaluer votre réputation et d’ajuster en conséquence votre propre autorité, c’est-à-dire votre propension à apparaître dans ses résultats de recherche. Une campagne d’influence est donc un atout de long terme pour votre projet, pensez-y !