Aux USA, Snapchat remporte un succès encore plus large qu’en Europe, en particulier auprès des adolescents, une cible traditionnellement difficile à appréhender. Découvrez dans ce billet comment des marques ont réussi leurs opérations séduction auprès de ce segment à l’occasion d’un événement dans la vie réelle, le festival de Coachella, le tout – bien sûr – en ayant recours au fabuleux pouvoir du Marketing d’Influence.

Pour les marques de mode (Revolve)

Revolve est une grosse chaîne de prêt-à-porter et leur budget annuel en Marketing d’Influence est astronomique : 650 millions de dollars (573 millions d’euros). À l’occasion de Coachella, la marque s’est associée à pas moins de 416 influencers, pour certains logés dans un hôtel entièrement réservé pour l’occasion. Un pop-up shop était même mis à leur disposition pour des essayages. Enfin, Revolve organisait même un mini-festival en parallèle de Coachella, avec des artistes effectuant une seconde performance en exclusivité pour les invités de Revolve.

Cette petite armée d’influenceurs a fait du bon travail : d’après Revolve, leurs publications ont généré au total pas moins de 4,4 milliards d’impressions sur les réseaux sociaux (source : Forbes). À titre de comparaison, c’est cinq fois plus que le principal sponsor du festival, H&M.

À Coachella, la marque Revolve a obtenu plus de visibilité grâce aux influenceurs que son concurrent direct H&M, pourtant sponsor officiel du festival ! Cliquez pour tweeter

Un co-fondateur de la firme confirme d’ailleurs que les vêtements Revolve portés par les influenceurs ont vu leurs ventes s’envoler pendant toute la durée du festival, les ventes en un jour dépassant même celles du Cyber Monday, sans qu’un discount ne soit octroyé ! Mieux : afin d’assurer un raisonnement international, Revolve avait pris soin d’inclure des influenceurs de 13 autres pays outre les USA. La marque a ainsi pu tirer parti du rayonnement international du festival pour augmenter ses ventes dans tous ses marchés stratégiques.

Pour les marques de cosmétiques (Sephora)

Pour son opération coup de poing à Coachella, le revendeur de cosmétiques s’est demandé comment il pouvait se rendre utile aux milliers de festivaliers. Se rendre utile est un excellent point de départ, et il faut reconnaître qu’en l’occurrence Sephora a mis le paquet, avec une tente géante climatisée pour fuir le soleil de plomb californien et tout le nécessaire pour se refaire une beauté.

La marque française Sephora a mis le paquet en mettant à disposition gratuitement ses produits aux festivaliers de Coachella souhaitant se refaire une beauté. Obtenir la reconnaissance de ses clients potentiels est une stratégie gagnante, surtout si celle-ci s’exprime sur les réseaux sociaux ! (Crédit photo : Sephora USA)

La tente proposait aussi un accès Wi-Fi gratuit et un stand pour se prendre en photo avec ses amis. La marque encourageait ensuite à partager le cliché sur les réseaux sociaux, Instagram et Snapchat en tête, avec le hashtag #sephoracoachella. Celui-ci aura été utilisé 4 500 fois, soit un reach potentiel d’au moins 100 000 personnes.

Pour les marques bancaires (American Express)

Un événement comme Coachella peut autant être l’occasion de partir à la conquête de nouveaux clients que de satisfaire ceux qui existent déjà. Et ça, Amex l’a bien compris. La marque proposait ainsi un club privé auquel seuls étaient admis les propriétaires d’une carte American Express, ainsi que de gros influenceurs, spécialement invités pour l’occasion.

Le club disposait bien sûr du Wi-Fi afin de permettre à tous de relayer leur expérience privilégiée dans cet espace privé.

Pour les marques technologiques (HP)

HP a fait le choix de démontrer son savoir-faire technologique en proposant une expérience immersive. Dans un dôme climatisé baptisé The Antarctic, les visiteurs ont pu vivre une expérience à 360 degrés recréant l’ambiance du roman Flatland, œuvre visionnaire publiée en 1884 dans lequel les personnages sont des formes géométriques.

(Crédit photo : capture d’écran coachella.com)

L’expérience, essentiellement visuelle, incitait bien sûr à la capture de vidéos conceptuelles, à partager sous la forme de stories sur Instagram et Snapchat : une belle vitrine technologique pour HP !

Bien sûr toutes ces campagnes ont coûté des fortunes à mettre en place, et même si elles se sont avérées rentables, encore fallait-il pouvoir débloquer un tel budget ! Rassurez-vous, si le Marketing d’Influence peut se jouer dans la vie réelle, il peut aussi avoir lieu exclusivement en ligne, comme c’est le cas avec la plateforme de mise en relation getfluence.com… Et pour des budgets bien plus accessibles, cela va sans dire !