Les bloqueurs de publicité bloquent 50 % de la publicité display traditionnelle. Quant à ceux qui n’en ont pas installé, ils ne cliquent simplement plus, leur cerveau ayant appris à ignorer ces intrusions indésirables. Le Marketing d’Influence est arrivé à point nommé et a permis aux marques de retrouver l’attention de leur consommateurs. Derrière ce succès se cache une collaboration fructueuse entre annonceurs et influenceurs. Explorons les ressorts de cette réussite.

La marque touche une audience précise et déjà convaincue

Les plateformes de publicité display ou même sociale avec Facebook ads permettent de cibler vos consommateurs avec une précision chirurgicale, y compris avec leur âge exact, leur localisation millimétrée, ou leurs intérêts supposés. Ajoutez à cela les algorithmes de reciblage (retargeting) à la Criteo, et vous obtenez une arme de destruction séduction massive.

Patatras, avec les bloqueurs de publicité, toutes ces avancées furent soudain rendues inopérantes. Le Marketing d’Influence est apparue comme la solution miracle pour permettre aux annonceurs de retrouver l’accès à leur audience. Mais permet-il de cibler cette audience aussi précisément ? Pas exactement, mais c’est peut-être mieux ainsi. Vous allez comprendre. Une marque peut choisir une audience prioritaire et concentrer ses efforts publicitaires dessus. Elle a même longtemps été incitée à le faire, car cibler des audiences trop volumineuses dans une campagne display est trop coûteux (il faut des millions d’impressions pour générer quelques clics).

Ainsi, une marque de maquillage aura exclu tous les hommes de son ciblage, une marque de foot toutes les femmes, un label de rap tous les seniors… Et pourtant, il s’y trouvait peut-être des consommateurs potentiels. Ils sont sacrifiés sur l’autel de la maximisation du taux de conversion.

Marketing d’Influence : pas une histoire de chiffres !

La magie du Marketing d’Influence est sa capacité à atteindre tous vos consommateurs potentiels, sans exclure ceux qui, sur le papier, ne constituent pas une cible pertinente, et ce sans coût supplémentaire. En effet, en choisissant un partenariat avec un influenceur ou un blogueur populaire, vous touchez ses fans : un ciblage basé sur des affinités plutôt que des critères démographiques. Sur ce blog dédié au yoga, il y a surtout des jeunes femmes, mais aussi quelques seniors et quelques hommes, qui pourraient être intéressés par vos produits détox.

En résumé c’est une approche qualitative, là où le fonctionnement purement data-driven des plateformes display est froidement limitatif.

Un mode de publicité non intrusif pour la marque

Le Marketing d’Influence est la forme de publicité native par excellence. Il s’insère de manière respectueuse au flux de contenu de l’utilisateur, sans perturber sa navigation comme pourrait le faire une fenêtre pop-up inopinée.

Typiquement, un article sponsorisé est non seulement non intrusif, mais il peut et même doit être un plaisir à lire, ou à défaut être utile aux lecteurs. Le blogueur rédigeant l’article conserve sa ligne éditoriale et son style habituel, celui pour lequel ses lecteurs viennent visiter son site. De plus, l’annonceur profite de la relation de confiance tissée entre eux.

Une source de revenus pour les influenceurs

Bien sûr, les gagnants ne sont pas seulement les annonceurs et les consommateurs, mais aussi l’intermédiaire du deal, à savoir les influenceurs. Les plus populaires, les méga et macro-influenceurs, y ont trouvé leur source de revenus principale. Quant aux autres, les micro-influenceurs et les petits blogueurs, ils ont trouvé un moyen d’arrondir leurs fins de mois en partageant leur passion.

(Crédit photo : Christian Dubovan, Unsplash)

La publicité traditionnelle rémunère essentiellement des multinationales, Facebook et Google en tête. En France, ces deux-là captent 90 % des investissements publicitaires sur mobile. Soit dit au passage, ils sont aussi devenus des champions de l’évasion fiscale, la plupart de leurs impôts n’étant pas payés en France. Alors, on peut se réjouir que les revenus publicitaires du Marketing d’Influence aillent en priorité à des créateurs, qui en plus contribuent à l’essor de votre secteur en nourrissant des communautés actives.

Une occasion de collaborer avec sa marque préférée pour les influenceurs

Le partenariat entre marques et influenceurs n’est pas seulement de nature pécuniaire. Il y a bien souvent une admiration et un respect ressentis des deux côtés. D’ailleurs, un influenceur digne de ce nom ne couvrira pas un produit ou service dans lequel il ne croit pas. Il est toujours libre de refuser un partenariat, soucieux de conserver la confiance de son audience. Parfois, c’est aussi l’occasion pour l’influenceur de réaliser son rêve en couvrant sa marque préférée. Dans ce cas, le partenariat est doublement gagnant !

De même, l’annonceur est encouragé à choisir un créateur en phase avec les valeurs de l’entreprise. Aussi, quoi qu’on en dise, le Marketing d’Influence est également le reflet d’une affinité authentique entre la marque et l’influenceur ! C’est d’ailleurs dans ce cas précis qu’il génère les meilleurs résultats.