Une startup possède par définition des budgets encore très restreints, et doit se focaliser sur des investissements avec une rentabilité rapide et si possible élevée. Une campagne de Marketing d’Influence s’impose alors comme une dépense pertinente, si tant est qu’elle est bien menée.  

Collaborer avec des micro-influenceurs pour développer la notoriété de sa startup à moindre coût

Derrière une poignée de méga-influenceurs dans le secteur dans lequel vous évoluez se trouve une armée de micro-influenceurs, c’est-à-dire des profils jouissant d’une audience comprise entre 3 000 et 10 000 abonnés ou visiteurs. Et ces personnes facturent naturellement beaucoup moins.

Comme on aime être très précis sur getfluence.com, place aux chiffres. Côté réseaux sociaux, 84 % des micro-influenceurs facturent moins de 220 € pour une publication sponsorisée. L’écrasante majorité (97 %) facture moins de 430 €. Ainsi, un pool de 5 micro-influenceurs ne devrait pas vous revenir à plus de mille et quelques de nos euros. À comparer avec des revenus potentiellement cinq fois supérieurs (un ROI de plus de 500 % étant tout à fait accessible en micro-Marketing d’Influence).

Côte blogueurs, 87 % des micro-influenceurs facturent moins de 430 €. il faut compter un peu plus pour une campagne d’influence sur des blogs, pour deux raisons principales :

  • Un article complet, surtout quand il dépasse les 1000 mots, est un investissement a priori supérieur (temps et effort) à une « simple » publication sur Insta,
  • Les micro-influencuers côté blog jouissent souvent d’un meilleur reach que leurs homologues des réseaux sociaux.

Trouver des micro-influenceurs parmi vos followers

Si vous dépassez les 1000 abonnés sur Twitter ou Instagram, et plus encore en passant la barre fatidique des 10 000, il existe nécessairement – perdues dans cette « foule » – quelques figures de premier plan. Faut-il aller consulter les profils de chacun de vos milliers d’abonnés ? Dit comme ça, cela semble peu pragmatique. Cela étant, une pratique intelligente serait d’instaurer un rituel quotidien durant lequel vous (ou votre community manager) jetez un coup d’œil aux profils des nouveaux abonnés du jour. À part si votre audience croît de centaines d’abonnés par jour, c’est parfaitement faisable. Sur Twitter, vous pouvez alors classer les nouveaux abonnés intéressants dans des listes dédiées comme « micro-influenceurs », « macro-influenceurs » et ainsi ne pas perdre leur trace. Il sera plus facile d’interagir avec eux par la suite.

Twitter possède une plateforme Analytics assez complète pour non seulement lancer des campagnes mais aussi mieux connaître votre audience. (Crédit photo : Twitter Business)

Pas de panique si vous avez déjà des milliers d’abonnés et pas franchement la bande passante pour aller scanner chacun d’entre eux. Twitter possède une section « Analytics » accessible depuis la version desktop. Vous pouvez y trouver pour chaque mois :

  • Votre « top tweet », c’est-à-dire celui ayant reçu le plus d’engagements. Jetez un coup d’œil aux utilisateurs l’ayant retweeté ou aimé.
  • Votre abonné le plus influent parmi les nouveaux abonnés de la semaine ou des mois passés,
  • Le tweet vous ayant mentionné ayant reçu le plus d’engagements, ce qui est le plus souvent le signe que l’auteur du tweet en question est influent.

Suivez les hashtags populaires dans votre niche

Recherchez les hashtags populaires de votre niche sur les réseaux sociaux. Automatiquement, les résultats de recherche donneront la priorité au contenu ayant reçu plus d’engagement, et donc vraisemblablement posté par des figures influentes.

Hashtagify vous permet de trouver de nouveaux hashtags et même les influenceurs qui lui sont liés. Ici un nuage de tags liés à l’équipe de France de football. (Crédit photo : capture d’écran Hashtagify)

Si vous avez peur de passer à côté d’un hashtag important, utilisez le service gratuit Hashtagify. Pour chaque hashtag, le service vous indique les autres hashtags qui lui sont liés. Le service indique aussi les plus gros influenceurs ayant tweeté avec ce hashtag, mais ce sont le plus souvent des méga-influenceurs, donc probablement en dehors de votre budget. À tenter !

ldentifiez les micro-influenceurs dans les réseaux des macro-influencers

Les micro-influenceurs gravitent souvent autour des macro. Ils ont compris qu’il leur fallait apparaître sur le radar de ces gros poissons pour se faire une place. De plus les réseaux sociaux ont tendance à mettre en avant les commentaires de leurs autres membres influents. Bref, si vous avez trouvé un influenceur mais qu’il est trop gros pour votre budget, observez les profils qui interagissent avec lui. D’expérience, il se trouve parmi eux d’autres influenceurs intéressants.

Les influenceurs sont des professionnels du réseautage. Derrière un gros influenceur se cache toujours d’autres influenceurs. (Crédit photo : Darrel Und, Pexels)

C’est bien sûr un travail fastidieux et exclusivement manuel. Le Marketing d’Influence en général est une branche chronophage si vous souhaitez tout maîtriser de bout en bout depuis l’identification des influenceurs jusqu’à l’approche, la négociation, la création de contenu et le suivi. Heureusement il est aussi possible d’accélérer grandement les choses en ayant recours à des services dédiés, ce qui est l’objet de notre point suivant.

Utiliser une plateforme d’influenceurs pour gagner du temps

Les plateformes d’influenceurs ont longtemps focalisé leurs efforts sur des profils de type méga ou macro-influenceurs. Les secteurs de la mode ou de la beauté s’en contentaient largement. Puis d’autres secteurs et surtout d’autres entreprises, de taille plus petit, se sont intéressés à l’énorme rentabilité permise par le Marketing d’Influence. Alors les plateformes ont dû s’adapter et diversifier leur offre.

Côté réseaux sociaux, une plateforme comme Reech annonce 16 000 influenceurs « dans toutes les thématiques ». Côté blog, la plateforme getfluence.com a construit son succès sur un catalogue large de 3000 blogueurs influents. Là aussi la plupart des domaines sont couverts, que ce soit sport, mode, beauté, cryptomonnaies, ou même dans les domaines B2B.

Pour une startup avec des moyens limités, certains canaux marketing sont plus recommandables que d’autres. Parmi eux, le Marketing d’Influence figure en première position. C’est un canal facile à tester, surtout si vous avez recours à une plateforme dédiée, et presque toujours profitable.