Une campagne de Marketing d’Influence peut faire pleuvoir les ventes sur votre site web. Mais elle ne coûte pas forcément des millions… Ni même des milliers d’euros ! On fait le tour des initiatives disponibles pour les petites bourses.

1- Instaaa, la mini-agence d’influence

Les agences d’influence comme Viral Seeding vous proposent leurs services pour booster votre visibilité en ligne. Elles sécurisent de la couverture média, mobilisent leurs relations avec des influenceurs, et assurent la promotion de votre contenu sur les réseaux sociaux. Une stratégie omnicanale qui peut se révéler plutôt efficace mais qui s’avère aussi ultra coûteuse.

Le service Instaaa se propose de promouvoir votre lancement auprès de dizaines d’annuaires en ligne et de médias, pour la plupart anglophones. Reste que les backlinks générés profiteront à votre business, quelle que soit la langue de votre audience. (Crédit photo : capture d’écran Instaaa.com)

C’est de ce constat qu’est né Instaaa, un service en ligne innovant qui vous propose de vous aider avec votre campagne de lancement. Instaaa va en quelque sorte soumettre (manuellement) votre nouveau produit ou service à une sélection d’annuaires et listings en ligne, de médias grand public et de blogueurs influents. C’est un bon moyen d’accompagner votre campagne de lancement en l’aidant à décoller pour un coût moindre. Le premier package commence à 39 dollars (33 euros), mais l’offre Bootstrapping offre beaucoup plus de reach, pour 129 dollars (111 euros), ce qui reste très raisonnable.

2- Le Marketing d’Influence de niche, pour des frappes chirurgicales

getfluence.com

Impossible d’espérer conclure un deal avec un méga ou un macro-influenceur si vous ne disposez pas d’un budget supérieur à 10 000 €. En revanche les micro-influenceurs vous tendent les bras !

Méga, macro, micro-influenceurs ? Difficile de s’y retrouver. Pour bien faire la différence, consultez notre article dédié : Qui est le plus efficace ? (Crédit Photo : antas singh, Pexels)

Les plateformes d’influenceurs comme TapInfluence ou Tomoson ont compris le potentiel des micro-influenceurs, aussi elles commencent à les référencer. Mais ils sont très nombreux, et rarement dans une démarche purement professionnelle, aussi le processus est fastidieux. À noter tout de même la plateforme Rep qui se targue de se spécialiser sur ce segment. Il peut être plus judicieux de partir vous-même à la chasse au micro-influenceur, surtout si vous opérez sur un marché de niche. Par exemple, Followerwonk vous permettra d’effectuer des recherches d’influenceurs sur Twitter à partir du ou des keyword(s) utilisé(s) dans leur bio. Si vous opérez en B2B, consultez donc notre article dédié : comment trouver les influenceurs B2B pour votre marché de niche ?

3- Libérer la force de frappe des nano-influenceurs

Après les micro viennent naturellement les nano-influenceurs : ces derniers rassemblent en moyenne une audience comprise entre 100 et 1000 abonnés. Insuffisant ? Pas si vous en mobilisez des dizaines d’entre eux de front ! Pour illustrer cette force de frappe, visionnez donc cet excellent extrait du film 1001 pattes.

Les nano-influenceurs affichent les plus haut taux d’engagement, systématiquement au-dessus de 6 %, et parfois pas loin des 10 %, là ou un méga-influencer flirte plus souvent avec les 2 %. Multipliez cet engagement par une armée de nano et vous avez une idée de la force de frappe quasi nucléaire à votre portée.

Il existe peu de services clés-en-main qui permettent facilement de mobiliser cette audience hétéroclite, si ce n’est Quuu Promote, mais seulement pour les audiences anglophones. Si vous êtes sur des marchés francophones, ll vous revient de construire un réseau. Pas facile, mais potentiellement gratuit. Par exemple, créez sur Twitter une liste des utilisateurs qui ont déjà partagé votre contenu. Ils sont déjà apparemment des enthousiastes sur votre produit, a minima. Vous pouvez leur demander leur email, et ensuite, une fois une liste d’une centaine de contacts constituée, l’utiliser à l’occasion de nouveaux lancements, pour un emailing dédié : format texte tout simple, ton familier, vous êtes « amis » ! Donnez-leur le privilège d’une annonce, et invitez les à relayer cette communication sur les réseaux.

Une bonne partie d’entre eux relaieront vraisemblablement l’info avec enthousiasme. Bref, vous l’avez compris, le système D est la règle, en attendant qu’un service à la Quuu arrive en français.

4- Les articles sponsorisés, l’astuce au ROI maximum

Leur potentiel est parfois méconnu, mais les articles sponsorisés sont une dépense accessible qui ouvre la porte d’audiences volumineuses. Ils constituent une des pratiques phares de la publicité native et leur efficacité n’est plus à démontrer (cf. notre article « Publicité native : pourquoi ça marche ? » si vous avez le moindre doute).

 

Sur getfluence.com, l’inscription est gratuite. Ensuite, une commande pour un article rédigé par un blogueur influent et publié sur son site vous coûtera en moyenne 300 euros. Pour un budget entre 500 et 1000 euros, les portes d’un média de premier plan dans son secteur s’ouvrent à vous.

5- Un programme d’Ambassadeurs de marque pour le long terme

Ce programme innovant vous permet de couronner un admirateur de votre marque comme Ambassadeur. Il est évidemment conseillé de choisir un internaute avec un minimum d’influence pour que ses activités de promotion de votre marque soient entendus, mais il n’est pas nécessaire qu’il soit déjà un gros influenceur : il peut en effet accroître sa réputation en travaillant avec vous.

Pour choisir un Ambassadeur de marque, privilégiez dans l’ordre ces critères : adéquation avec votre marque, créativité, authenticité et enfin influence existante. (Crédit photo : YesManPro, Pexels)

Le système fonctionne donc principalement pour les marques qui peuvent fédérer des communautés d’admirateurs autour de leurs produits ou valeurs. Le système est peu coûteux, tant l’Ambassadeur peut être récompensé en produits ou autres avantages liés à votre business. Il s’agit en fait d’un investissement de long terme, dont les bénéfices croîtront au cours du temps.

Si vous êtes intéressé, découvrez toutes les réponses à vos questions ici : Comment réussir un programme d’Ambassadeur de marque ?

Vouloir garder un budget minimum est une intention louable, mais méfiez-vous des techniques gratuites. Le Marketing d’Influence mobilise des forces humaines, c’est le secret de son authenticité et de sa créativité, et la source de sa performance. Ces dernières doivent donc être le plus souvent rémunérées. Les solutions gratuites sont quasi systématiquement des leurres qui peuvent se retourner contre vous. Avec les techniques expliquées ci-dessus, vous activerez d’excellents leviers d’influence à moindre coût. De quoi maximiser grandement le rendement de votre prochaine campagne !

getfluence.com