Les journalistes ne sont plus les seuls à avoir voix au chapitre. Que ce soit une bonne nouvelle ou non, c’est une réalité, devant laquelle se trouvent en première ligne les Relations Presse. La voix d’un influenceur peut avoir autant d’impact – si ce n’est plus – que celle d’un article paru dans la presse. Les chargés de RP sont donc de plus en plus invités à étendre leurs listes de contacts et à labourer ce nouveau segment. Comment ? On fait le point.

Diversifier son portefeuille de contenus pour les influenceurs

Le communiqué de presse est l’arme favorite des responsables RP. S’il n’est pas devenu illusoire, et même toujours légitime dans le cadre d’une communication corporate, il est beaucoup moins pertinent pour une communication auprès d’influenceurs.

Les journalistes seront réticents à relayer une création de votre part telle qu’une infographie ou une vidéo promotionnelle. Au contraire, les blogueurs seront friands de ce genre de médias, afin d’illustrer le mieux possible leur article sur votre marque ou produit.

L’infographie permet de fournir un contenu facile à lire que les internautes apprécient. Le blogueur appréciera de compléter son article avec un élément visuel de qualité. (Ici un modèle vierge d’infographie, par lethutrang101, Pixabay)
getfluence.com

Si vous voulez vous assurer que votre produit sera mis en valeur, n’hésitez donc pas à fournir des contenus attractifs. Si le texte de l’article reste la chasse gardée du blogueur (il est le gardien de la ligne éditoriale de son blog), vous êtes encouragé à gérer pro-activement la partie visuelle.

Lancer une campagne d’influence complémentaire des RP

Soyons clairs, les RP traditionnels conservent un gros potentiel. En effet, ils permettent d’obtenir de la couverture média gratuitement. Leur seul inconvénient est l’incertitude autour de cette couverture. À l’opposé, avec les influenceurs, la couverture est payée mais elle est ainsi garantie.

Les deux sont donc complémentaires. On vous l’expliquait dans l’article sur le modèle PESO : une bonne campagne mobilise tous les canaux de visibilité, qu’ils soient notamment payés ou obtenus (owned). Pour le succès de votre prochaine campagne, vous ne pouvez pas faire l’économie d’un canal majeur.

Les Millennials accordent le plus souvent autant d’importance et de légitimité à la voix d’un influenceur versus celle d’un journaliste professionnel. (Crédit photo : Elijah O’Donell, Unsplash)

En plus, en activant ces deux leviers, vous toucherez potentiellement des cibles différentes. Si les médias traditionnels ont toute l’oreille des 30 ans et plus, les millennials, eux, ont tendance à consulter davantage les blogs et réseaux sociaux, et à être plus sensibles à la voix d’un influenceur avec lequel ils engagent des conversations régulières.

Influenceurs & RP : une alliance forte en SEO

Les RP furent longtemps stratégiques pour disséminer de précieux backlinks sur des sites de médias à forte autorité de domaine. Problème : cet ajout a toujours été loin d’être automatique.

Parce que la relation est souvent payée, l’ajout d’un lien n’est plus une faveur que vous demandez à l’influenceur blogueur, mais bien un pré-requis. Celui-ci n’y verra d’ailleurs a priori aucun inconvénient.

Certes, les blogs, même influents, n’ont pas systématiquement des Autorités de Domaine à la hauteur de celle des grands médias (AD supérieure à 90 !). Mais on estime que tout lien présent sur un site avec une AD supérieure à 50 profitera de manière significative à votre propre AD. L’opération est donc clairement gagnante pour votre SEO.

Une évolution du métier des RP vers le e-RP

Le Marketing d’Influence fait parfois l’objet d’un conflit entre les départements PR et Marketing, les deux revendiquant ses prérogatives. Une chose est sûre : si, en tant que RP, vous ne prenez pas d’initiatives en la matière, il y a fort à parier que les webmarketeurs de votre entreprise conquerront ce nouveau segment profitable.

Le e-RP a vocation à remplacer progressivement le RP : une évolution positive tant elle implique un élargissement de ses missions et une position plus importante au sein de l’entreprise. (Crédit photo : bruce mars, Pexels)

Pourtant, l’attaché de presse a toute la légitimité pour prendre le lead sur le Marketing d’Influence. En effet, même s’il s’agit généralement d’une relation payée, la confiance est essentielle entre les deux partis. Une pratique judicieuse consiste à bâtir des relations de long terme avec des blogueurs influents. Fort de son expérience en la matière, nul autre que le RP est mieux positionné pour mener à bien cet exercice.

D’ailleurs, le rôle traditionnel du RP évolue vers le « e-RP » afin de prendre en compte cette nouvelle dimension. Le métier devient alors la clé de voute d’une stratégie d’influence au sens large.

Chaque industrie est différente, mais une chose est sûre : du côté éditorial et en particulier des relations avec les blogueurs influents, les attachés de presse sont probablement le profil le plus pertinent au sein de l’entreprise pour gérer ce segment, pour peu qu’ils sachent l’articuler avec leur activité traditionnelle.

getfluence.com