Vivre de son blog est un privilège rare. Ceux qui y parviennent ont fait le plus souvent de leur activité de blogueur un métier à temps plein. Une chose est sûre : il faut des années pour construire une audience volumineuse et fidèle, de plusieurs milliers de visiteurs uniques quotidiens, offrant des revenus récurrents attractifs. Cela étant, votre blog peut rester une activité annexe, et vous fournir de beaux suppléments de revenus, parfois de l’ordre de 1000 € mensuellement. Comment ? Les réponses ci-dessous.

Vendre l’accès à ses contenus (Formation, Webinar, Ebook)

Le contenu est roi ! Et il peut être votre principale source de revenus récurrents. Il n’est pas question ici de verrouiller l’accès à vos articles : ces derniers sont l’aimant qui attire vos visiteurs en nombre. Une fois ce volume acquis, il est possible de proposer un contenu supplémentaire, de haute qualité, contre paiement. Vous monétiserez ainsi une partie de votre audience désireuse de poursuivre l’expérience avec vous pour profiter de votre expertise sur un sujet précis.

Quel type de contenu si ce n’est des articles ? Il doit s’agir d’un contenu suffisamment riche et utile pour justifier qu’il soit payant, versus vos articles habituels. La vidéo est une première possibilité. Pour être utile, elle peut prendre la forme d’un contenu éducatif, comme une formation liée à votre domaine de prédilection. Par exemple, un blog sur le marketing digital pourrait proposer un récap des meilleures astuces SEO. Vous avez peur de ne pas être suffisamment expert pour proposer une formation ? Vous prenez le problème du mauvais bout, car en créant ce contenu, vous deviendrez de fait expert en la matière. C’est le fameux mantra du Learning by Doing, apprendre en faisant.

Une vidéo est un contenu suffisamment riche pour justifier que vous le monétisiez. (Crédit photo : João Silas, Unsplash)

Des plateformes externes comme Udemy vous permettent de monétiser vos cours en ligne. Si vous souhaitez rester dans l’interface de votre blog, il existe des extensions WordPress pour monétiser vos vidéos, en têtes desquelles WP Courseware et CoursePress Pro.

OK, créer une vidéo de qualité n’est pas si simple. Cela étant, votre formation peut prendre la forme d’un webinar en direct, affichant votre écran en temps réel. Pas de montage nécessaire, et vos internautes seront plus tolérants sur la qualité puisque c’est du direct ! Ils seront aussi ravis de pouvoir intéragir avec vous le temps d’un moment privilégié. Il existe de nombreux services, parmi lesquels quelques-uns traduits en français comme Clickmeeting, qui a en plus l’avantage de vous laisser tester le produit gratuitement.

L’ebook vous offre l’opportunité de publier un livre sans avoir à passer par un éditeur ! (Crédit photo : Freestocks.org, Pexels)

Si vous êtes vraiment plus à l’aise sur le versant rédaction, une autre opportunité est de proposer un ebook à vos lecteurs. Une solution clé en main pour le commercialiser est à trouver naturellement du côté d’Amazon. Si vous vendez votre ebook 1,99 € et en écoulez 200 copies par mois, le revenu mensuel s’élèvera à près de 400 €. Pas encore le jackpot. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de rédiger plusieurs ebooks. Certains blogueurs ont une vingtaine de fichiers disponibles à la vente. Les revenus ainsi générés peuvent dès lors commencer à être intéressants. Faites le calcul… Et rendez-vous sur Amazon pour en savoir plus.

L’affiliation sans intermédiaire

L’affiliation est une méthode sacrément populaire. Vous obtenez un lien d’affilié renvoyant vers une page produit. Si un internaute suit votre lien et procède à un achat, vous touchez une commission. Une pratique habituelle est de placer ce lien d’affilié dans un article dédié au dit produit, par exemple un test. Mais rien ne vous empêche de partager aussi le précieux lien sur vos réseaux sociaux ou dans votre newsletter.

Très concrètement, vous publiez votre critique (plutôt élogieuse) sur de nouvelles enceintes. Certains de vos lecteurs, convaincus, cliquent sur le lien de votre article, atterrissent sur le site partenaire et achètent la fameuse enceinte. Vous touchez une commission sur le prix de vente, typiquement 5 ou 6 %. Oui, c’est peu, quand on considère que vous avez fait tout le travail de promotion. C’est la raison pour laquelle passer par une plateforme d’affiliation (comme CJ) peut sembler plus aisé, mais celle-ci prend aussi une marge au passage. Aussi, autant que possible, évitez cet intermédiaire, et obtenez un lien d’affilié directement de la part du vendeur. La plupart des gros sites de e-commerce ont en effet leur programme maison.

Parmi eux, le programme d’affiliation sans intermédiare le plus populaire du web est sans conteste celui de… Amazon (encore eux !). Ce n’est pas le plus généreux, mais certainement l’un des plus fiables, et vu la taille du catalogue Amazon, vous êtes certain de trouver des produits à promouvoir en lien avec votre blog.

Le programme Partenaires d’Amazon compte sur sa fiabilité et la richesse de son catalogue pour attirer de nouveaux affiliés.

L’apport de leads pour les marques

Le marketing direct est la plus vieille branche du marketing digital et, pourtant, aucun autre canal n’est parvenu à le détrôner depuis vingt ans, excusez du peu ! Oui, les internautes continuent à lire leurs emails, et c’est aussi vrai dans la sphère personnelle que professionnelle.

Aussi, les emails qualifiés valent de l’or. Pour les capturer, les marques peuvent lancer des campagnes de lead generation. Mais elles peuvent aussi directement acheter des leads sur des plateformes dédiées. C’est sur ces mêmes services que vous pouvez vendre vos listes. Pour ne pas faire de jaloux, on citera les places de marché TimeOne, Eolead et Newdeal.

Plus votre blog est spécialisé sur un domaine spécifique, plus vous avez de chances de vendre vos leads à une marque. Certaines sont prêtes à vous les acheter à 10€ le lead. Autant dire qu’une liste de 200 emails qualifiés vaut déjà de l’or !

Comment capturer les emails de vos lecteurs ? Sumo propose des petits modules faciles à implémenter, notamment sur WordPress.

Sumo propose plusieurs outils clé en main pour implémenter des modules de capture d’emails sur votre blog, sous la forme de pop-up, bandeau, ou embed. Trop facile !

Les plateformes d’articles sponsorisés

Les articles sponsorisés sont un formidable moyen de monétiser son audience sans dégrader l’expérience utilisateur. Seul inconvénient, contrairement aux autres sources de revenus, celle-ci est un peu incertaine et souvent très irrégulière. Vous pouvez très bien rédiger trois articles sponsorisés un mois donné, et gagner ainsi un beau millier d’euros, puis faire chou blanc les deux mois suivants.

Pour maximiser les chances de recevoir des commandes, n’attendez pas qu’une marque vous approche. Cela ne vous arrivera que si vous avez déjà une énorme audience. Si vous voulez déjà apparaître sur le radar de clients potentiels, inscrivez-vous à une plateforme dédiée. Il en existe quelques-unes en France, mais votre critère de sélection numéro 1 devrait être son nombre de clients.

En la matière, getfluence.com dispose d’un millier d’annonceurs actifs, qui réalisent en moyenne une cinquantaine de commandes par jour ! L’inscription est gratuite. Vous renseignez votre site, votre domaine, et si votre inscription est acceptée vous n’avez plus qu’à attendre que les commandes pleuvent. Plus votre blog est spécialisé, plus vous augmentez vos chances de recevoir des propositions.

Soit un client viendra directement à vous, soit la plateforme jouera le rôle de facilitateur et vous connectera avec un client potentiel. Que demander de plus ?