Avec raison, vous avez décidé de progressivement transférer votre budget publicitaire display vers la publicité native. Cela passera par la commande de plusieurs articles sponsorisés pour appuyer votre lancement. Mais quel montant affecter dans votre budget à cette nouvelle branche de dépense ? Il n’existe pas de grille tarifaire unique pour ces commandes, les critères faisant varier les prix étant nombreux. On vous aiguille.

La vraie valeur ajoutée d’un article sponsorisé

Vous avez peut-être déjà un rédacteur en interne, qui s’occupe notamment de publier des articles réguliers sur votre blog d’entreprise. C’est une stratégie de long terme louable, mais tous vos concurrents font la même chose, si bien que votre industrie fait face à un surplus de contenu. Vous devez sortir de vos propres canaux pour conquérir de la visibilité sur des médias externes. Là encore les efforts PR sont nécessaires, mais pas suffisants.

Ici apparaît l’opportunité de l’article sponsorisé. Toutefois, ni votre rédacteur maison, ni votre Chargé de Relation Presse (qui rédige peut-être habituellement les communiqués de presse) ne peuvent assurer cette mission. L’article sponsorisé doit en effet être rédigé par l’auteur du site sur lequel il va être diffusé.

(Crédit photo : Joe The Goat Farmer, Flickr)
getfluence.com

En effet, en tant que publicité native, l’article sponsorisé doit s’insérer naturellement dans le contenu éditorial du site sur lequel il est diffusé, si bien qu’il est difficile pour le lecteur de distinguer sa particularité par rapport aux autres billets. Or, seul l’auteur du blog concerné sait reproduire la ligne éditoriale habituelle, à laquelle sont habitués ses lecteurs.

Avec l’article sponsorisé, vous bénéficiez non seulement de la visibilité sur le site concerné, mais aussi des talents de rédaction de l’équipe en place. Enfin, n’oublions pas la valeur du lien vers votre domaine (backlink), nécessairement présent dans le cadre d’un article sponsorisé. Là aussi, un élément d’une grande valeur pour votre SEO, on revient là-dessus plus bas. C’est cette triple valeur que vous obtenez en passant commande d’un article sponsorisé.

Les critères de détermination du coût

1- Le trafic (nombre de visiteurs uniques)

C’est le critère le plus évident. Comme pour toute publicité, le coût dépendra grandement du nombre d’impressions. Comment le déterminer ? Il est probable que le site qui vous intéresse puisse vous fournir des données telles que le nombre de visiteurs uniques, ou même le nombre habituel d’impressions observées lors de la diffusion d’autres articles sponsorisés dans le passé.

Similarweb propose une estimation du trafic. Cette estimation n’est pas fiable à 100%, mais elle reste un très bon indice du volume de trafic effectivement reçu

Ne prenez pas ces chiffres pour parole d’évangile, et n’hésitez pas à les vérifier en ligne en utilisant un outil (gratuit) comme SimilarWeb.

2- L’Autorité de Domaine

Lorsqu’un média couvre votre produit ou votre lancement, la présence d’un lien redirigeant vers votre domaine n’est jamais assurée. En revanche, vous pouvez exiger que ce backlink apparaisse dans le cadre d’un article sponsorisé, en fournissant même le texte du lien en question (texte d’ancrage).

Un outil gratuit pour vérifier facilement l’Autorité de Domaine de n’importe quel site est le service Open Site Explorer de Moz.

Bien sûr, la valeur de ce backlink dépend en grande partie de l’Autorité de Domaine (AD) du site sur lequel il apparaîtra. Ce score reflète la réputation du dit site vis-à-vis de Google. Aussi, si un lien vers votre domaine apparaît sur un site bien perçu par Google (haute Autorité de Domaine) cela favorisera par ricochet votre propre AD, ce qui signifie à terme une meilleure visibilité dans les résultats de recherche. Un investissement de long terme, en somme !

3- La demande de la marque

Bien sûr le coût dépendra aussi de votre brief et des exigences qu’il contienne. Une première variable d’ajustement est bien entendu le nombre de mots. Un article de 800 mots ne coûte pas le même prix qu’un article de 300. Idéalement, assurez-vous que l’article sponsorisé diffusé sur tel média ou blog fait grosso modo la même taille que les autres billets habituellement diffusés sur le même support.

4- Le niveau d’expérience du rédacteur

On vous l’a expliqué, avec l’article sponsorisé, vous ne commandez pas seulement une visibilité, mais aussi une création de contenu. Celle-ci doit aussi être rémunérée. Un blogueur ultra expérimenté au style chiadé facturera probablement un peu plus cher ses services… Et c’est normal !

Un rédacteur expérimenté sera peut-être plus coûteux, mais le résultat final probablement de meilleure qualité. (Crédit photo : Glenn Carstens-Peters, Unsplash)

Trop cher ? Il est parfois possible de rédiger vous-même l’article en question. On parle alors plutôt de publi-communiqué. L’aspect natif du contenu est alors remis en cause, mais le budget s’en retrouve aussi plus abordable. À vous de voir !

5- Le secteur d’activité

Il y a des secteurs où les demandes d’articles sponsorisés sont plus forts. C’est le cas de la mode ou des crypto-monnaies. Aussi, la loi de l’offre et de la demande s’applique, et les tarifs grimpent. En revanche, si vous opérez dans un secteur plus confidentiel avec une faible intensité concurrentielle, il est probable que le coût d’un article sponsorisé soit bien plus raisonnable.

6- Le relais sur les réseaux sociaux

L’article sera-t-il relayé sur les réseaux sociaux du blog ou média en question ? Cela peut avoir un énorme impact sur son reach, et à terme sur le trafic qu’il générera pour vous. Il est essentiel de clarifier ce point avant la commande, y compris précisément sur le nombre de publications sur les réseaux en question. Typiquement, il est judicieux de s’accorder en amont sur le nombre de tweets qui relaieront l’article sponsorisé une fois publié.

Quelques chiffres

Vous l’aurez compris, il existe tant de critères qu’il est très difficile de sortir une grille tarifaire standard, ou alors celle-ci serait longue comme le bras. Pour autant, voici tout de même quelques chiffres pour vous éclairer dans votre démarche.

En France, typiquement, si vous traitez directement avec un blogueur spécialisé reconnu dans un secteur populaire comme la mode, il faut vous attendre à débourser plus de 1000€. Par exemple, la blogueuse qui anime le blog Elles en parlent révèle facturer 1300€ un article sponsorisé, en ajoutant que le prix peut varier selon la marque.

Le recours à une plateforme dédiée vous fera gagner du temps en prospection. De plus, les prix pratiqués y sont généralement moins élevés qu’en traitant directement avec un média. (Crédit photo : Pixabay, Pexel)

Trop cher ? Il vous reste l’option de recourir à une plateforme centralisée, qui pratique des prix plus raisonnables, en moyenne autour de 300€. Sur getfluence.com, avec un budget de 1000€, vous pourrez donc vous assurer un relais sur deux à trois beaux médias. Avec 5000€, vous obtiendrez une visibilité garantie sur un mix de blogs très influents et de gros médias reconnus. L’inscription à la plateforme est gratuite. À vous ensuite de faire votre marché parmi les centaines de sites influents inscrits !

getfluence.com