Nous vous avons déjà exposé les règles essentielles dans un article sur le sujet il y a quelques mois : « Comment écrire un article sponsorisé ? » Dans ce nouveau billet, nous développons de nouveaux conseils afin de vous permettre de mener à bien cette mission particulière.

Gardez un ton personnel

Votre client ne vous a pas recruté pour rédiger un texte purement informatif. Ça, ils savent le faire eux-mêmes ! Un article sponsorisé ne signifie pas paraphraser les textes du site officiel du client, ou employer un langage corporate fort ennuyeux.

C’est l’erreur la plus fréquente lors de la commande d’un article sponsorisée : prendre un ton formel comme si vous écriviez un communiqué de presse émis par la maison mère. Or, un article sponsorisé est avant tout… un article !

getfluence.com

Vous devez à tout prix conserver votre style habituel. Vous faites de l’humour dans vos autres articles ? N’hésitez pas à garder le même ton, malgré la nature de l’article. Vous vous adressez directement à vos lecteurs dans le corps de vos articles ? Rien ne vous empêche d’en faire de même ici.

Conservez votre ligne éditoriale et votre style habituel lorsque vous rédigez un article sponsorisé. C’est une garantie de son succès auprès de vos lecteurs. (Crédit photo : Startup Stock Photos, Pexels)

Si le client vous a choisi, il sait à quoi s’attendre. De même, c’est le langage que reconnaît votre audience. L’article sponsorisé sera un succès, et votre client sera satisfait, s’il engage votre audience. C’est le premier pas avant d’espérer décrocher des conversions effectives.

Soyez transparent

Mentionner le caractère sponsorisé de l’article est plus qu’une nécessité morale : c’est une obligation légale. Soyons clairs : c’est rarement le client qui vous réclamera de l’indiquer absolument. Et en cas d’inspection de la DGCCRF, c’est à vous que l’on demandera des comptes. À vous donc de respecter la loi. Mais cela ne veut pas nécessairement dire que vous vous aliénerez votre audience. Typiquement, ce genre de disclaimer est un bon compromis :

« Cet article est écrit en partenariat avec Orange France mais reflète mon point de vue personnel. »

Vous allez dire : encore faut-il que mes louanges reflètent vraiment mon point de vue ! Eh bien, en général, vous ne devriez pas accepter d’écrire un article, même sponsorisé, pour un produit ou un service que vous n’appréciez pas ou auquel vous ne croyez pas. Votre audience est votre bien le plus cher, construite au prix d’efforts quotidiens, parfois pendant des années. Ne cédez pas à l’appât du gain si ça signifie que vous tromperez vos lecteurs. Ce serait un calcul court-termiste qui vous desservirait. Immanquablement.

Écrire un article sponsorisé ne doit pas être synonyme de tromperie envers vos lecteurs. Partenariat rémunéré et honnêteté intellectuelle ne sont pas des notions antagonistes. (Crédit photo : Fernando Arcos, Pexels)

Restez objectif

De même, si un aspect vous déplaît, ne l’occultez pas forcément. La bonne démarche consiste à simplement partager cette critique avec le client. Pour ce dernier, tout retour terrain est précieux en soi. Et surtout, cela lui donne l’opportunité de potentiellement vous rassurer sur le sujet.

Peut-être le client est-il au courant de cette faiblesse de son produit et a déjà prévu de la résoudre ? Vous pourriez ainsi ajouter dans l’article : « J’ai personnellement regretté l’absence de cette fonctionnalité. Mais le fabricant m’a assuré qu’elle serait ajoutée lors d’une prochaine mise à jour ». Ou encore : « J’aurais aimé la présence d’un goût fraise. Bonne nouvelle : le fabricant m’a répondu que ce goût serait disponible à la rentrée ! ». Votre article gagne en objectivité et, au final, tout le monde ressort gagnant de cette « critique » constructive.

Crédit photo: Stokpic, Pexels

Vous voilà armé et préparé pour des articles sponsorisés couronnés de succès ! Ne reste plus qu’à trouver des clients. Et pour ça, la plateforme getfluence.com est votre alliée. Si vous disposez d’un blog spécialisé, vous pourrez entrer en contact avec des marques issues du secteur que vous couvrez, intéressées par votre audience. Action !

getfluence.com