Le marketing d’influence continue son expansion et collaborer avec des blogueurs et influenceurs est devenu crucial pour les marques. Mais le recours à des techniques désuètes et à de mauvaises approches pour entrer en contact avec ces derniers existe encore trop souvent. Nous illustrons ici quelques mauvais exemples et donnons plusieurs conseils pour réaliser une bonne relation avec les influenceurs.

Comprendre et connaître les influenceurs

Aujourd’hui, un influenceur est fortement sollicité par les marques et les annonceurs. Il ne peut accepter toute les demandes et parfois même étudier toutes les propositions. De plus, les influenceurs sont souvent insatisfaits de la manière dont ils sont approchés. Malgré ce constat, des marques n’adoptent pas encore les bonnes techniques pour démarcher des blogueurs et possèdent même une méconnaissance du secteur, comme le montre le tweet suivant de l’auteur du blog Smells like rock :

Il est regrettable de voir que certaines marques ne savent pas discerner les différents acteurs du marketing d’influence. Connaître l’activité de la personne à qui l’on s’adresse est essentiel, tout comme distinguer les notions d’influenceur et de blogueur comme nous l’avons évoqué dans un article précédent. Il suffit pourtant de faire quelques recherches pour mieux cerner le travail, l’univers et les centres d’intérêt d’un blogueur.

Personnaliser le premier échange est important. Même si l’on a recourt à une approche automatisée des relations influenceurs, il est conseillé de rédiger un message adapté qui prouve à la fois votre intérêt et la connaissance du travail de l’influenceur. Il n’est jamais agréable de recevoir un email impersonnel ou une proposition complètement déconnectée de son univers. L’exemple suivant vient de l’auteur du blog de voyage Chouette World :

C’est certainement la pire approche, qui illustre une ignorance de l’activité de blogueur et représente les pires pratiques qui peuvent exister en matière de marketing d’influence. Un blog n’est pas un espace publicitaire dans le métro. Sur un blog de qualité, le fait de rémunérer ne donne pas les pleins pouvoirs. Dicter ses règles et être trop directif n’est pas la bonne méthode. Au contraire, il est recommandé de proposer un partenariat intelligent et profitable pour les deux acteurs.

Quand les marques ne font aucune recherche sur les bloggeurs

La géolocalisation du bloggeur

C’est la première chose à vérifier, et c’est normalement facile à repérer, neserait-ce que dans la partie « À Propos » du blog. À défaut, il faut valider ce point dès le premier contact, pour ne pas aboutir à ce genre de fail :

L’environnement social media du blogueur

Si vous choisissez un blogueur, vous avez du nécessairement conduire un minimum de recherche sur son influence sur les réseaux sociaux. Vous ne devriez donc pas avoir à demander cette info au blogueur (sauf si cette info n’est pas accessible sur son blog, mais cela n’arrive pour ainsi dire jamais).

L’univers du blogueur

C’est un fait, les blogueurs populaires reçoivent à longueur de journées des requêtes de partenariat pour des produits qui n’ont strictement rien à voir avec leur univers. On comprend mal le ROI auquel s’attend la marque pour partenariat aussi insensé, et on ne peut pas croire que les lecteurs de ce blog fassent partie de ces annonceurs complètement à côté de la plaque !

Le refus de transparence

Si vous faites équipe avec un influenceur, vous devez respecter son indépendance éditoriale. Si un article au sujet de votre produit est positif mais contient un ou deux bémols, cela renforcera son authenticité auprès des lecteurs, versus un contenu excessivement élogieux et donc suspect. Jouez le jeu !

Les demandes non rémunérées

Un influenceur, ça se rémunère, et proposer un partenariat est non seulement irrespecteux, mais c’est aussi la garantie de vous mettre à dos une figure de premier plan de votre secteur : complètement contre-productif !

Les partenariats payants pour le blogueur

Vous avez bien lu. Surréaliste ? Apparemment, ce n’est pas une blague.

Engager un vrai partenariat

Après la première prise de contact, il ne faut pas sous-estimer la suite du processus. Un dialogue doit alors se créer. Pour un influenceur, il est frustrant et désobligeant de voir une marque imposer des contraintes (délai de publication trop court, choix des hashtags, demande de relecture, etc.). Une marque doit avoir confiance et être transparente dans sa démarche. Le tweet de la vlogueuse Audrey Marshmaloo montre bien le manque de coopération et la rétention d’informations qui peut parfois se produire :

Trop souvent, le but est d’avoir le plus rapidement possible une publication sans se préoccuper aussi de la qualité. Un influenceur qui demande plus de détails pour mieux connaître le produit et pour savoir s’il correspond bien à sa ligne éditoriale doit être vu comme un gage de professionnalisme. Un influenceur sérieux ne souhaite pas se lancer dans n’importe quel partenariat.

En effet, il engage aussi sa crédibilité en recommandant un produit ou en portant l’attention sur une marque. Chaque influenceur a son identité propre et un blog possède un ton unique avec bien souvent une ligne éditoriale stricte. Enfin, le fait de pouvoir tester un produit ou d’être invité à l’événement d’une entreprise est un excellent moyen de susciter l’intérêt et de gagner la confiance des influenceurs.

Optimiser la relation influenceurs

La relation avec les influenceurs est une activité chronophage pour les marques. Elle peut certes désormais prendre la forme d’une approche automatisée en s’aidant de programmes, le meilleur moyen pour optimiser sa campagne et éviter de grossières erreurs en contactant les influenceurs est bien de faire appel à des professionnels et de recourir à des plateformes spécialisées. Dans ce domaine, getfluence.com souhaite moderniser la mise en relation entre annonceurs et éditeurs, blogueurs et influenceurs. La start-up française simplifie ce travail contraignant et propose même aux annonceurs plusieurs offres d’accompagnement.

Installer dès le premier contact une relation influenceurs intelligente et respectueuse suscite l’intérêt des blogueurs à collaborer avec votre marque et cela sur le long terme. (Crédit photo : Rawpixel, Unsplash)

Enfin, une étape élémentaire parfois sous-estimée est la collaboration sur le long terme. Il peut être très avantageux de travailler à plusieurs reprises et d’avoir une relation durable avec un influenceur allant même jusqu’à mettre en place un programme de blogs ambassadeurs. D’où l’importance de réaliser dès le départ une parfaite relation influenceurs pour ne pas passer à côté des meilleurs blogueurs pour votre campagne de communication.

Ces blogueurs heureux de collaborer avec des marques

Parfois (et même souvent), ça se passe bien, alors voyons le verre à moitié plein avec ces quelques tweets :

Il faut se souvenir que beaucoup de blogueurs le sont sur leur temps libre et que c’est au départ une passion. Améliorer et personnaliser les processus de prise de contact sont nécessaires pour une relation influenceurs optimale qui est la clef d’une campagne de communication réussie.